Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil

Historique

Tarifs et contacts

Cuvées

Respect de la vigne

Appellations et terroirs

Château la Varière

 Une grande importance est accordée aux méthodes culturales. Les méthodes de culture rationnelles permettent à la vigne de s’épanouir dans le meilleur environnement possible.

L’enherbement

L'herbe utilise de l'eau pour son développement et restreint la quantité d'eau de pluie absorbable par la vigne. Les tontes par la décomposition de l'herbe apportent une nutrition naturelle pour les vignes. De nombreuses espèces d'insectes prédatrices des parasites de la vigne telles que les typhlodromes et les coccinnelles se développent.

Ecartement des vignes et hauteur de végétation
Pour les différentes régions, les nombreuses études sur la végétation de la vigne et ses modes de conduites ont apporté des conclusions directement applicables concernant la hauteur optimale de feuillage (producteur de photosynthèse et à la base de la production en sucre) en fonction de l’écartement, et donc de l’ombre portée de rang à rang. Ce coefficient optimum se situe pour les régions septentrionales dans une fourchette de 0.6 à 0.8 (hauteur de feuillage/largeur du rang), dans une limite de 2m10-2m20 de hauteur de feuillage, pour la stabilité face au vent.
Au château la Varière est appliqué un coefficient de 0.7, pour une densité de 5000 pieds à l’hectare et une largeur de rang de 2m. Les vignes peuvent mesurer ainsi jusqu’à 1m 80 de hauteur, permettant une photosynthèse épanouie.

Les traitements

Il n'y a aucun traitement superflu. Les dates des derniers traitements sont calculées en fonction des dates de cueillette afin de prévenir tout résidu possible dans les moûts.

L’effeuillage
Selon le caractère du millésime, un effeuillage partiel ou total, mécanique ou manuel est effectué à hauteur des grappes afin d’augmenter le rayonnement solaire sur les grappes qui est un important facteur de maturation, et permettre une aération qui prévient les risques éventuels de mauvaise pourriture.

Les vendanges
Pour les rosés et les rouges les vendanges sont mécaniques. Les liquoreux sont vendangés manuellement en plusieurs fois (tries de vendange).


Rational winegrowing methods allow vines to flourish in the best possible environment.

Grass

Grass need water supply for developing and diminishes the quantity of rainwater available for the vine. Grass-cutting allows the creation of natural compost. Many predatorial species that nourish themselves on vine parasites, such as typhlodromes and ladybirds.

Spacing of vines and height of vegetation

For the different regions, the work based on distance between raws (and therefore the amount of shadow) in numerous studies on vine vegetation and their different cutting techniques has greatly improved the methods used by the winegrowers regarding the optimal heights of vine leaves (these leaves produce photosynthesis and make sugar production). This optimal ratio in between the height of the leaves and the distance between raws has to be between 0,6 and 0,8 (height/raw), in a limit of 2m10-2m20 for better stability to the wind.

At Château la Varière is used a ratio of 0,7 for a density of 5000 vines/ha and a distance between raws of 2 m. The vine can measure up to 1,80m allowing a well-balanced photosynthesis.

The treatments

There is no unnecessary treatment. The date of the last treatments of the season are calculated based on the dates of the harvest in order to prevent any product traces to be found in the grapes.

Removal of leaves

Based on the vintage, the partial or total removal of leaves whether mechanical or manual is done at grape height in order to increase the amount of sunlight on the grapes which is important factor in their maturation and allow for a better ventilation which prevents the eventual risks of bad rotting.

The harvest

For the rosé and red wines, the harvest is mechanical. The sweet wines are harvested manually in several times called "tries".